La fonte, qu’est-ce que c’est?

La fonte, appelée techniquement « démurrage », redonne à la monnaie son utilité originelle d’échanges. Elle décourage la thésaurisation, permettant la circulation de la monnaie dans l’économie réelle, entraînant une plus grande création d’activités au niveau local.

« Alors, avec la fonte, je perds de l’argent ? »

Oui, si je stocke mes MIELs et que je ne les utilise pas sur la période d’un semestre, quand j’en ai la possibilité dans mes achats quotidiens. Elle est utile par sa participation au fonctionnement du réseau qui soutient l’activité locale dont mes conditions de vie dépendent.

« Quand je récupère des MIELs à 15 jours dela fonte : c’est moi, entreprise qui est perdante ? »

L’entreprise n’est perdante que si elle accepte ces MIELs en l’état ; elle est en droit de demander la valeur correspondante à la fonte du semestre à celui qui lui propose ces MIELs, dont elle devra s’acquitter prochainement.

« Je n’ai pas intérêt à conserver des MIELs à l’approche dela date de fonte ! »

Effectivement dans mon seul intérêt personnel, je perds quelques centimes. Par contre, en entrant dans le réseau, j’en accepte les règles collectives, et j’accepte de participer à la démarche que je soutiens en assumant mon engagement par ma contribution au bon fonctionnement et au développement de l’association. C’est pourquoi, pour maintenir permanente cette relation solidaire, je ne souhaite pas reporter sur l’autre partenaire le coût dont je pourrais me dérober.

« Pourquoi dois-je faire tamponner le dos de mes MIELs ? »

C’est la condition pour que le coupon de MIEL soit revalidé après la date de fonte. Pour être valable, on doit apposer sur chaque coupon et chaque semestre, un tampon correspondant à 2%de sa valeur (= taux de fonte). Par exemple : chaque 1er janvier et 1er juillet de chaque année, pour un coupon deun MIEL, on rajoute un coup de tampon à l’emplacement prévu au dos du coupon (auprès des comptoirs d’échanges ou des responsables de l’association). Il est à nouveau valide. Les prestataires sont en droit de demander à leurs clients la valeur du tampon manquant, si le coupon n’est pas à jour. Et vice-versa…